artigos
Convibra Conference - La déficience mentale à l'école: un éclairage psychanalytique sur l'éducation spéciale. Le cas de la France.
La déficience mentale à l'école: un éclairage psychanalytique sur l'éducation spéciale. Le cas de la France.

DOCUMENTAÇÃO

Tema: Educação especial e educação inclusiva

Temas Correlatos: Mal-estar contemporâneo e impasses na educação;

Acessos neste artigo: 82


Certificado de Publicação:
Não disponível
Certificado de Participação:
Não disponível

COMPARTILHE ESTE TRABALHO

AUTORIA

Floriana Baldassi D'arrigo

ABSTRACT
Ma communication se propose de contribuer à la réflexion sur la dissémination des savoirs experts dans le domaine de l’éducation à partir du cas de l’attention portée à ladite ''débilité'' et à la
scolarisation des enfants qualifiés de ''débiles'', en France. Depuis la mise en place par les lois Ferry (1881-1882) de l’école laïque, publique et obligatoire, le recours à ceux qui sont reconnus comme experts semble être la norme. Un exemple est le ''Dictionnaire de pédagogie et d'instruction'', texte coordonné par Ferdinand Buisson et qui pose les fondements de l’école Ferry: pour sa rédaction, en effet, les experts des domaines les plus divers ont été mobilités. Mais l’appel aux experts ne paraît pas être la seule chose qui persiste dans le milieu scolaire: la non réussite de certains enfants, ledit ''échec'', semble aussi être une constante. Ma communication interrogera donc le lien entre la difficulté, voire l’impossibilité, de la tâche éducative et le recours aux savoirs extérieurs à l’école. Pour aborder la question de la scolarisation de ces enfants ''pas comme les autres'', je ferai recours à l’éclairage apporté par la psychanalyse lacanienne et notamment par l'œuvre de Maud Mannoni. L'hypothèse mise autravail est que tout discours savant porté sur l’enfant risque de combler le manque nécessaire à l’enfant pour qu'il puisse prendre la parole en tant que sujet, en risquant également d'évacuer l’inconscient de la réflexion éducative.

Para participar do debate deste artigo, .


COMENTÁRIOS

Utilizamos cookies essenciais para o funcionamento do site de acordo com a nossa Política de Privacidade e, ao continuar navegando, você concorda com estas condições.